Comment photographier un sujet rapide ?


Les bases / lundi, juillet 20th, 2020

Comment relever le défi de photographier un sujet rapide ?

Les modèles que vous photographiez ne sont pas toujours immobiles. Certains photographes ont du mal à prendre l’image d’un sujet mobile ou volatile, cela se traduit par des photos floues. Mais vous pouvez relever ce défi sans difficulté en vous servant de bonnes techniques.

Trouver la vitesse parfaite

Avant de vous lancer dans la séance photo, il est important de figer le sujet que vous souhaitez photographier. Pour ce faire, le secret est de trouver une vitesse d’obturation assez rapide. Avec une vitesse lente, le capteur ne va enregistrer que le mouvement du sujet rapide et sera entièrement flou.

Une faible luminosité peut aussi être une contrainte supplémentaire lors de la prise de la photo. Dans ce cas, la seule solution qui vous reste est d’accroître la sensibilité ISO pour avoir une vitesse rapide.

Si vous plafonnez une vitesse d’environ 1/160 s à 200 ISO, ce sera trop lente pour pouvoir figer un oiseau en plein vol par exemple. À 1000 ISO, la vitesse confortable est aux alentours de 1/640 s, mais vous pouvez encore l’augmenter si nécessaire. Ainsi, la photo peut gagner en dynamisme comparée à un sujet totalement net.

Anticiper pour une excellente mise au point

Avec les sujets rapides, il est très compliqué de réaliser la mise au point. Le temps de le repérer dans le viseur et puis d’appuyer sur un déclencheur, le sujet peut déjà être disparu un bon moment.

Une mise au point en permanence sur votre sujet est une technique d’autofocus qui permet d’avoir de bons résultats sur la photographie des sujets rapides. Le fonctionnement est très simple, faites en sorte que le déclencheur soit enfoncé à mi-course, tandis que la mise au point s’effectue continuellement sur le sujet. Toutefois, sachez que ce mode est uniquement opérant à condition que vous ayez la possibilité de suivre votre sujet dans le viseur.

Dans la mesure du possible, observez votre sujet pour savoir ses habitudes. Si vous voulez donc réussir votre mise au point, il est conseillé d’anticiper le mouvement de votre sujet.

La plupart des reflex sont dotés de la mémorisation d’une mise au point. En pratique, vous devez appuyer sur le déclencheur à mi-course afin de réaliser la mise au point et d’appuyer sur votre bouton de mémorisation. Lorsque votre doigt reste sur le bouton pour la mémorisation, la mise au point peut être conservée. Ensuite, vous avez la possibilité de recomposer votre photo selon votre gré.

Conseils pratiques

Maîtriser la vitesse d’obturation est important lorsque vous prenez en photo un sujet rapide. Vous devez bien doser la vitesse pas trop lente ni trop rapide tout en trouvant le juste équilibre selon le rendu que vous recherchez. Dans le cas où la luminosité est insuffisante, n’oubliez pas que vous disposez d’une marge de manœuvre en accroissant la sensibilité ISO.

L’anticipation est aussi un autre point à travailler afin de réussir les photos de sujets rapides. Malgré les progrès avancés des systèmes autofocus, ils ne sont pas en mesure de faire tout à votre place. Et surtout, n’hésitez pas à mémoriser la mise au point qui est une astuce très pratique. Même si vous n’obtenez pas de bons résultats lors des premières photos, n’abandonnez pas !